Tourisme durable : pourquoi les hôtels devraient-ils mener cet effort ?

Hôtel éco-responsable

Le tourisme durable s’est considérablement développé ces dernières années. Pourquoi et comment les hôtels peuvent-ils mettre en œuvre des pratiques plus durables et éco-responsables.

De plus en plus d’hôteliers s’engagent dans des initiatives respectueuses de l’environnement. Ils ont désormais la possibilité, grâce à une signalisation environnementale, de montrer clairement l’empreinte écologique d’une nuit passée dans leur établissement.

L’industrie du tourisme a l’un des taux de croissance les plus élevés de toutes les industries du monde, représentant 10,4 % du PIB mondial et 319 millions d’emplois (10 % de l’emploi total en 2018). Il n’y a aucun signe de ralentissement de cette tendance pour le moment. 1,4 milliard d’arrivées de touristes internationaux ont été enregistrées en 2018 (contre 950,8 millions en 2010, soit une hausse de 47 %), et ce chiffre devrait passer à 1,8 milliard en 2030. L’hôtellerie n’est qu’un des nombreux acteurs de l’ensemble du secteur qui jouent un rôle majeur.

Les hôtels ont un rôle crucial à jouer dans le tourisme durable

Le marché de l’hébergement est généralement associé au nombre de touristes à la recherche d’une nuitée et au succès d’une destination. Ainsi, lorsque la demande touristique dans une région est en hausse, la demande d’hôtels augmente, ce qui pousse les promoteurs et les sociétés hôtelières à se précipiter vers des destinations populaires. Compte tenu de leur proximité physique et de l’inévitable collaboration, les hôtels, le tourisme et les communautés locales s’entremêlent dans des relations symbiotiques étroites.

C’est pourquoi les pratiques de tourisme durable et le développement éthique des hôtels (qui relie les facteurs sociaux, culturels et économiques) sont des facteurs essentiels pour la préservation à long terme de la culture et la stabilité socio-économique des communautés d’accueil5. Dans cette optique, les hôtels jouent un rôle essentiel dans la mise en place de pratiques opérationnelles viables ainsi que dans l’éducation des consommateurs aux comportements durables.

Les consommateurs sont de plus en plus à la recherche de destinations durables.

Non seulement la durabilité est une question sociale de plus en plus importante, mais les consommateurs sont de plus en plus conscients des pratiques durables dans les hôtels à mesure que l’information devient plus transparente.

Selon le rapport de 2019 de Booking.com sur le voyage durable, 70 % des voyageurs du monde entier déclarent qu’ils seraient plus enclins à réserver un hébergement en sachant qu’il est écologique, et 55 % des voyageurs du monde entier déclarent être plus déterminés à faire des choix de voyage durables par rapport à l’année dernière.

Les objectifs de développement durable des Nations unies : un levier pour être à la pointe du tourisme durable

La durabilité est un terme à multiples facettes qui désigne les initiatives visant à préserver une ressource particulière. Pour traiter de la durabilité, il faut aborder les quatre principaux piliers : humain, social, économique et environnemental.

Étant donné que les ODD servent de ligne directrice aux hôtels pour compartimenter chacune de leurs principales fonctions opérationnelles (par exemple, entretien ménager, ventes et marketing, service à la clientèle), comment les hôtels peuvent-ils adapter leurs pratiques actuelles en conséquence ?

Quels sont les avantages ?

  1. Favoriser la croissance – La croissance des entreprises est liée à la réalisation des objectifs de développement durable au niveau macro. Les entreprises ont besoin d’une main-d’œuvre résiliente, fiable, instruite et en bonne santé, provenant de tous les services, pour soutenir leur personnel. Dans l’industrie hôtelière, la main-d’œuvre joue un rôle essentiel pour contribuer à l’expérience globale des clients. Il est donc important que les entreprises prennent des mesures au niveau local pour stimuler leur croissance à long terme.
  2. Faire face aux risques – La création d’un marché stable signifie que l’investissement comporte moins de risques. Chaque SDG représente un domaine de risque qui représente un défi pour l’entreprise et la société. Dans le monde de l’industrie hôtelière, où les actifs sont nombreux et les contrats de gestion à long terme, la création d’un environnement stable est donc à la fois une victoire pour les investisseurs et la société de gestion de l’hôtel, qui peuvent ainsi opérer dans un environnement à faible risque, et une victoire pour la communauté locale, qui peut ainsi bénéficier de ce mode de vie stable.
  3. Attirer les investissements – Pour la mise en œuvre des SDG, les secteurs public et privé ont injecté des fonds dans des projets par l’intermédiaire de fonds publics multilatéraux axés sur le climat9. Dans le secteur financier, des modèles financiers innovants ont été introduits. BNP Paribas, par exemple, arrange ses obligations dans le cadre de sa propre initiative de SDG, où le rendement des obligations est directement lié à la performance boursière des entreprises figurant dans l’indice mondial des objectifs de développement durable (Solactive Sustainable Development Goals World Index), qui regroupe les leaders reconnus de leur secteur sur les questions de durabilité sociale et environnementale.
  4. Recentrer sur la valeur de l’entreprise – L’industrie hôtelière est une entreprise axée sur les personnes. Des invités aux employés, en passant par les parties prenantes et les habitants de la région, la valeur de l’industrie de l’accueil est ancrée dans la création de valeur pour les autres et l’amélioration du monde dans lequel nous vivons. Comme les SDG exigent un effort global de la part de différents secteurs, contribuer aux SDG est un bon pas vers la réévaluation des valeurs pour toutes les parties prenantes. Les SDG peuvent aider les hôtels à définir leurs objectifs, à inspirer les parties prenantes à tous les niveaux et à augmenter la valeur des actionnaires à long terme.
  5. Accroître l’attrait de la marque – La demande de propriétés durables continuera d’augmenter à mesure que les consommateurs seront plus conscients des questions de durabilité. 70 % des voyageurs du monde entier déclarent qu’ils seraient plus enclins à réserver un hébergement en sachant qu’il est écologique, et plus de la moitié des voyageurs du monde entier déclarent qu’ils sont plus déterminés à faire des choix de voyage durables au cours de l’année à venir que l’année dernière. En faisant la publicité des pratiques et activités durables d’une marque ou d’une propriété hôtelière, ces marques/ propriétés peuvent prendre le dessus pour attirer davantage de clients.
  6. Attirer un public plus large – Les hôtels introduisent constamment de nouvelles marques pour s’adresser à différentes tranches d’âge et s’adapter à différents modes de vie. Malgré la hausse de la demande d’hébergement durable, les voyageurs se heurtent encore à des obstacles lorsqu’ils font des choix de voyage durable – 37 % des personnes interrogées ne savent pas comment rendre leurs voyages plus durables. Se concentrer sur les facteurs durables peut être une stratégie de type « océan bleu ».
  7. Vos efforts portent leurs fruits – Au début, il faut des capitaux pour lancer une transformation durable, mais le retour est progressif et finira par se faire sur le long terme13. Par conséquent, les entreprises devraient faire un effort réel et particulièrement complexe pour atteindre des SDG relatifs.

Les meilleurs exemples

Accor a été la première chaîne hôtelière dans son effort de développement durable. Leur initiative « Planet 21 » a été lancée en 2011 et concerne 10 des 17 SDG14.

En réponse, Marriott et Hilton ont tous deux lancé leurs propres projets de durabilité visant à répondre aux besoins des SDG en 201815, 16. Le Marriott est le leader en matière de transparence des efforts de chaque établissement et s’est engagé à ce que « d’ici 2020, chaque établissement dispose d’une section « Serve 360 » sur son site web, avec des mesures spécifiques de l’impact de l’hôtel « 17. Accor et Hilton ont également pour objectif de fournir des données transparentes sur l’ensemble des propriétés à un moment indéterminé dans le futur18, 19.

Marriott, Accor et Hilton sont les meilleurs exemples de leur catégorie, mais des questions importantes subsistent quant à l’exactitude des rapports et du suivi de leurs objectifs – un problème qui devrait être résolu grâce à la transparence et à la disponibilité publique des informations de chaque établissement.

Les défis à relever

Alors que les grandes chaînes d’hôtels se battent pour la première place sur le podium de la lutte contre la pauvreté, ces entreprises ont un rôle important à jouer qui a un impact sur l’objectif de l’entreprise et sur la communauté qui l’entoure. Il est donc important que la RSE de l’entreprise soit créée et déployée de manière responsable.

Les entreprises doivent faire preuve de stratégie et de prudence lorsqu’elles utilisent les DSE comme un outil permettant d’actualiser les avantages pour la société de manière durable, au lieu de les utiliser comme un outil de marketing pour le « greenwashing », qui nuira à l’image de la marque à long terme.

L’une des façons de s’attaquer à l’équité du contrôle, par exemple, est que les hôtels envisagent d’engager un vérificateur tiers pour garantir la cohérence et l’absence de fraude de ces données – la prochaine étape essentielle est d’évaluer la sincérité de la dévotion des hôtels à la cause de la durabilité.

(Visited 26 times, 1 visits today)